La dénotation et la connotation

Objectifs

L'ensemble des mots dans une langue s'appelle le lexique. Savoir une langue, c'est essentiellement savoir sa grammaire (sa phonologie, sa morphologie, sa syntaxe, sa pragmatique) et son lexique. Le lexique n'est pas une simple liste de mots dans votre tête ; le lexique est organisé dans un réseau systématique.

Même si deux mots sont identiques en graphie et en prononciation, ils peuvent toujours rester des mots distincts grâce à la différence de sens qu’ils ont. Prenons l’exemple du nom vers (qu’écrivent les poètes), la préposition vers (‘en direction de X’), et le nom pluriel vers (ces petites bêtes qui se tortillent dans la terre) : tous les trois s’écrivent vers et on les prononce /vɛʁ/, mais évidemment on parle de trois mots bien différents.

La sémantique est l’étude du sens des mots et comment le sens d'une phrase se construit à partir de ses mots et de sa grammaire.

La dénotation

On peut séparer le sens de chaque mot en deux aspects. Ceci nous permettra d'analyser le sens d'une manière plus détaillée.

Le premier aspect du sens s'appelle la dénotation. La dénotation d'un mot, c'est ce à quoi il fait référence. Tous les mots, sauf des mots purement fonctionnels comme et, font référence à quelque chose dans le monde. Cette dénotation pourrait être un individu, comme pour le mot Paris dont la dénotation est une ville en particulier. Elle pourrait être une catégorie de choses, comme pour le mot girafe dont la dénotation est beaucoup d'animaux de cette catégorie. Même un mot abstrait a une dénotation. Démocratie désigne un système politique, et sa dénotation consiste en tous les systèmes politiques qui existent dans le monde qui sont des démocraties. Vert est une qualité, et sa dénotation est toutes les choses qui sont vertes. Courir est une action, et sa dénotation est tout ce qui est en train de courir.

Qu'est-ce que vous savez si vous savez le sens d'un mot ? Et bien, vous savez (au moins) sa dénotation. Je sais que vous savez le sens du mot girafe si vous pouvez correctement identifier toutes les girafes que je vous présente (et ne pas incorrectement identifier une non-girafe comme étant une girafe). Je sais que vous savez le sens du mot courir si, quand je vous montre quelqu'un ou quelque chose, vous pouvez dire correctement s'il court ou non.

Il peut être utile de voir la dénotation du point de vue des ensembles. Un mot fait toujours référence à un ensemble qui contient un ou plusieurs individus. Le mot Voltaire fait référence à un très petit ensemble qui ne contient que l'individu Voltaire. Le mot voiture, par contre, fait référence à l'ensemble de toutes les voitures qu'il y a ou qu'il pourrait y avoir. Le mot patiemment fait référence à l'ensemble de toutes les actions qui se font de manière patiente. L'expression complexe étudiant intelligent fait référence à tous les individus qui sont dans l'ensemble des étudiants et dans l'ensemble de tout ce qui est intelligent : l'intersection de ces deux ensembles.

L'intersection de deux ensembles représentants les étudiants et les intelligents
Figure: La dénotation d'étudiant intelligent est l'intersection des dénotations d'étudiant et d'intelligent

Une expression a une dénotation même s'il fait référence à quelque chose qui n'existe pas dans notre monde. L'expression le roi actuel de la France n'a pas de dénotation dans notre monde parce que la France est une république. Néanmoins, cette expression fait référence à quelque chose que l'on peut imaginer dans un monde hypothétique où la France serait restée une monarchie. Sa dénotation existe donc dans un monde possible, même si elle n'existe pas dans le monde réel. Cette explication en termes de « mondes possibles », qui peut ressembler à une idée de bande dessinée, n'est rien de plus qu'un moyen formel de reconnaître que les sens que nous pouvons exprimer avec la langue ne sont limitées que par notre imagination.

Les phrases, elles aussi, ont une dénotation. Savoir le sens d'une phrase, c'est savoir si cette phrase est vraie ou fausse étant donné certaines conditions. Si je comprends la phrase Marie est tôt, cela veut dire que je comprends ses conditions de vérité, les faits qui doivent s'appliquer au monde pour que la phrase soit vraie (dans ce cas, qu'il y a un individu désigné par Marie qui est tôt). La dénotation d'une phrase est donc sa valeur de vérité, soit vraie soit fausse. Une phrase est typiquement vraie dans certains mondes possibles, et fausse dans d'autres. Mais certaines phrases sont nécessairement vraies (une tautologie)—vraies dans tous les mondes possibles. Les phrases suivantes en sont des exemples :

  Vérifier votre compréhension

La connotation

La dénotation n'est qu'une partie du sens d'un mot. Considérez les expressions suivantes :

Sous certaines conditions, ces expressions ont la même dénotation (c'est-à-dire, si on parle de la France entre 2012 et 2017 dans ce monde réel). Cependant, sous d'autres conditions (par exemple, si l'année est 2023 et Emmanuel Macron est président), ces deux expressions ont deux dénotations différentes. Pour cette raison, on ne peut pas dire qu'elles ont le même sens.

Considérez aussi deux mots qui sont presque synonymes. Tout le monde que l'on pourrait décrire comme radin pourrait aussi être décrit comme économe. Ces mots font référence au même ensemble. Cependant, la phrase Il est radin affirme quelque chose de très différent que la phrase Il est économe. Ces phrases révèlent des attitudes contraires du locuteur envers la personne décrite. C'est parce que ces mots ont une connotation différente.

La connotation d'un mot comprend les attributs et les qualités des choses auxquelles il fait référence. Considérez le mot chat. La dénotation de chat est simplement l'ensemble de tous les chats, c'est-à-dire la catégorie d'animal désignée. La connotation de ce mot comprend toutes les qualités associées aux chats (le fait qu'ils sont poilus, qu'ils sont des animaux domestiques, qu'ils chassent les souris, qu'ils sont mignons, etc.). Cette connotation sépare les mots chat et félin. Ces mots ont la même dénotation (l'ensemble des animaux désignés par ces mots est pareil). Cependant, félin comporte une connotation qu'on parle de l'animal de manière scientifique et que c'est probablement un animal sauvage (parce que si c'était un félin domestique on aurait probablement choisi le mot chat). Parfois on applique le mot connotation aussi aux associations sémantiques personnelles qu'un individu pourrait faire, telles que le fait qu'il est allergique aux chats, ou que le mot chat lui fait penser à un animal en particulier qu'il avait lorsqu'il était enfant.

  Vérifier votre compréhension

Pourquoi séparer la dénotation et la connotation quand nous considérons le sens des mots ? D'abord, parce que cela nous permet de mieux comprendre l'organisation du lexique. Les mots mec et monsieur sont reliés parce qu'ils ont des dénotations similaires (mais des connotations très différentes). Par contre, les mots délicieux et charmant sont reliés parce qu'ils partagent une connotation positive, alors que leurs dénotations ne sont pas du tout similaires. De plus, cette perspective nous permet de décrire plus précisément les glissements de sens. Par exemple, le mot bourgeois a gardé plus ou moins la même dénotation depuis ses origines (les personnes qui sont assez riches pour vivre en ville), mais sa connotation a changé plusieurs fois selon le contexte culturel et historique.

Les sens abstraits

Vous aurez peut-être l'intuition que c'est plus facile de définir le sens d'un mot comme pigeon ou dormir qu'un mot comme progrès ou lesPigeon et dormir sont des mots concrets. C'est-a-dire que leur dénotation est accessible aux 5 sens humains. On peut toucher un pigeon (s'il ne s'envole pas), et on a tous l'expérience physique de dormir. Par contre, un mot comme progrès est abstrait parce que même si on comprend très bien ce que c'est, on ne peut pas le percevoir physiquement.

En plus d'être concrets, pigeon et dormir sont aussi précis. Ils désignent une chose et une action spécifiques. On dirait par contraste que les mots organisme et faire sont abstraits, mais pas parce qu'ils sont physiquement inaccessibles. Bien entendu, on peut toucher un organisme, et on a tous l'expérience physique de faire quelque chose. Ce sont donc des mots concrets. Mais ces mots ne sont pas précis; un pigeon est un type d'organisme parmi plein d'autres, et dormir est une action regroupée avec toute autre action sous la notion de faire. Un mot peut donc être abstrait par manque de concrétude (comme progrès) ou par manque de précision (comme organisme). Pouvez-vous trouver un mot qui manque de concrétude et de précision ?

Le mot les est abstrait d'une autre manière. On dit que ce mot a un sens fonctionnel, en contraste avec les autres mots soulignés dans cette section (pigeon, dormir, progrès, organisme, faire...), qui ont un sens lexical. Le sens de les est fonctionnel parce qu'au lieu de désigner quelque chose, il remplit une fonction purement grammaticale, spécifiquement d'indiquer que le nom qu'il modifie est pluriel et défini. La distinction entre un sens fonctionnel et un sens lexical, comme celle entre un sens concret ou précis et un sens abstrait, est un continuum. Certaines catégories grammaticales sont plutôt fonctionnelles ou lexicales; par exemple, les noms et les verbes ont tendance à avoir des sens lexicaux, alors que les conjonctions et les prépositions ont tendance à avoir des sens fonctionnels. Cependant, des mots de la même catégorie peuvent différer aussi. De et chez sont tous les deux des prépositions, mais le sens de de est plus fonctionnel que celui de chez.

  Vérifier votre compréhension

Mettre en pratique

Comparez les paires d'expressions suivantes. Elles ont des dénotations similaires, mais est-ce que vous pouvez trouver une différence entre la dénotation de l'expression à gauche et celle de l'expression à droite ?

     l'extérieur de la maison — hors de la maison

     le devant de la maison — devant la maison

     le côté de la maison — à côté de la maison

     le haut de la maison — sur la maison

     le bas de la maison — sous la maison

À gauche sont des noms, à droite des prépositions. Est-ce que la dénotation des noms diffère systématiquement de celle des prépositions ? Comment ?


(Inspiré par : Schwarze, Christoph. 1991. Concept Types and Parts of Speech with Special Reference to the Lexicalization of Region Concepts in French. Journal of Semantics 8(4). 333–361. https://doi.org/10.1093/jos/8.4.333.)

Sources

  • Frege, Gottlob. 1948. Sense and Reference. The Philosophical Review 57(3). 209–230. https://doi.org/10.2307/2181485.
  • Garza-Cuarón, Beatriz. 1991. Connotation and Meaning. (Trans.) Charlotte Broad. Berlin: De Gruyter.

This content is provided to you freely by Ensign College.

Access it online or download it at https://ensign.edtechbooks.org/linguistique/denotation.